figure036.jpg

 

Trouvé dans les archives départementales du Var : Trans : INVENTAIRES DU XIX ÈME DES ARCHIVES COMMUNALES.

2MI236R1

ARCHIVES "MIREUR" - Extraits

1532 - fin du XVI ème siècle :    " Liste des alliourements nous (nouveaux?) faist en l'anée mil cinq cent nozante sept"

             Biens de Barthélémy Roux, prêtre ; des hoirs de Nicolas Roux ; Bernardin Taxil ; Pierre Castellanet ; Honoré Cauvin.

             Biens à Pons Goiran ; Honoré Pellarud ; Nicolas Guiol ; l'aîné Raphard ; Joseph Compte.

(Registre en partie illisible à cause de l'altération de l'écriture).

1552     " Cadastre des bens du chasteau de Trans" fait sous le syndicat d'Hermentaire Garcin et Pons Goiran, en vertu de délibération du conseil.

              Biens du marquis de Trans, 3 terres et un pré. De Honoré Roux, Honorade Pic, Etienne Bernard, Sibille Bernard, Barthélémy Boyer. Hoirs d'Arnaud Boyer, Jacques Raphard, Barthélémy Orjas, Jean François Nas, Laurent Blanc, Honorade Jeauffret, Jeannon Taxil, Balthazar Guiol, Guillaume Goiran, Catherine Castellanet, Catherine Flamenq, frère Antoine Vernard, Nicolas de Castellet, Honoré Caboin, Perpétue Cathalan, Louis Augier, notaire, François Davi. Hoirs de Nicolas Pellarud, Barnabé Giraud ; diverses maisons habitées au quartier de Denfer. (f°146)

1575     Elections des "ausidours, regardadors", magasiniers et trésoriers (f°100). Dépenses: criées des enchères de glandage. Six tourterelles offertes en présent au marquis...Port des bagages de la compagnie du marquis de Trans (f° 101, 109) ; rançon d'un prisonnier entre les mains des huguenots (f°109) défense d'introduire " l'ave cabrun dans le terroir" (f°111) ; Autorisation à Nicolas Roux de couper "pins, lentisiles et cade pour cuire" (f°112)

fin du 16ème s.     Cadastre des vignes, oliviers,  "canabiers" , près, maisons, étables, troupeaux d'avérages ; cotes de : Jean Orgias, marquis de vins, Honorade Bernard, Jean Taxil, Pierre Gerfroi, Honoré Goiran,, Pierre Castellanet, Henri Sigallon, Pascal Pic, Jean Boyer, Gaspard Roux, Cosme Auguer, Honoré Comandaire, Blaise Guiol, Claude Bernard, Honoré Pellarut, Joseph Orgias.

1601-1619 (L'écriture a été complètement effacée par l'humidité sur la plus grande partie des pages) : Cadastre des vignes, près, oliviers, "horts canabiers", maisons, étables, boeufs, et "bestail lanet". Bins de Jean Raphaël, Jacques Orgias, Jean Goiran, Jules André, Honorade Bernard, Joachim Garcin, Henri Pellarut, Gaspard Ferri, Joseph Mottet, Pierre Castellanet, Antoine Guiol.

1640     Cadastre, biens de Gaspard Orgias (29), Antoine Orgias le petit (32), Antoine Orgias le mage (33), Jean Goiran (45), Guillaume Pic (83), Jacques Garcin, notaire (88), Barthélémy Geoffroy, prieur et Marguerite Geoffroy sa soeur (116); Gaspard Thomé sieur de La Plane (142). Cotes au nom de Boyer (19), Gerffroy (21), Goiran (15), Guiol (24).

1653     Cadastre- Biens de Gaspard Orgias,bâtier, Pierre Goiran, Antoine Gerfroy, de feu Isnard, Antoine Goiran d'Estienne, Antoine Garcin, Petit Jean Garcin, L'hôpital Saint Jacques, Pierre Raynaud, Garruy,  Barthélémy Audemard, Jacques Castellanette, Gaspard Pellarud, procureur, Antoine Jousseraud, avocat.

5 novembre 1662     Baptême de Marguerite Roux, fille de Antoine ROUX et de Marguerite ORGIAS.

1664     Mesures pour prévenir l'introduction du mal contagieux qui sévit à Toulon et dans les lieux circonvoisins (f°575) ; ordre aux particuliers, à cause de la contagion, de supprimer "les portes de derrière de leur maison" (f°581) ; recommandation au garde de la porte du Pont d'être assidu à son poste à cause de la menace continuelle de la contagion (f°585)

1666     Procès pour violences et attroupements séditieux à l'occasion des élections : Extraits - ...de délibération communale portant qu'il sera dressé un règlement pour la création du nouvel état (1666- de verbal du juge sur les faits de tumulte et sédition commis à l'hôtel de ville par Antoine Goiran, Pierre Garrus, précédents consuls, à la tête de plus de 80 personnes, le jour de la création du nouvel état - de délibération communale  contenant les contestations et autorisant les consuls à prendre avis et, s'i y a lieu, donner requête de querelle - de consultation de N. Goirand, avocat à Draguignan - de requête à querelle- d'arrêt et d'exploir d'ajournement "en brigue, faction, tumulte et injures" - requête remonstrative - exploits de perquisition "pour saisieau corps et sequestre"- Inventaires de communication. Extrait : d'arrêt, de délibération communale portant approbation et ratification de la procédure et vote des dépenses - "d'enregistration" de la procuration donnée à Joseph Garcin bourgeois.- Réponse à la requête remonstrative concluant à la condamnation à une peine corporelle, avec amende, pour tumulte séditieux et enlèvement di livre des délibérations. Requête: extrait d'arrêt interdisant aux prévenus l'entrée de l'hôtel de ville pendant 1 an et les condamnant à 6 l d'amende envers le Roi, 12 l envers les consuls et aux arrêts dans la ville jusqu'à entier paiement pour lesconsuls demandeurs contre les dits Goiran et Garcin, défendeurs. (1707)

10 novembe 1668     Sépulture de Catherine ROUX, âgée d'environ 100 ans

3 janvier 1666     Baptême d'Anne Orgias, fille de Pierre Orgias et de Madeleine MOUTTET ; parrain : Jean Geoffroi, rentier à Valbourgès ; marraine : Anne Roux sa femme.

1673     Attribution à la pauvre fille Isabeau Bellon de la dotation de 6 écus 15 sols léguée par le Capitaine Véran Surle. (f°75)

2 septembre 1673     Baptême de Louis André de Bacha, fils de Antoine de Bacha et de Jeanne ROUX, d'Avignon, née au "terroir" du Muy.   Parrain: Louis Goiran tisseur à toiles, Marraine: Suzanne Escalbon, sa femme.

18 janvier 1674 : Baptême de Marguerite Pic, fille de Barthélémy Pic et de Marguerite Roux

12 mars (ou mai) 1674:     Sépulture de Françoise Geoffroi, morte au château de Valbourgés, territoire de La Motte.

29 août 1674 :     Baptême de Jean Bernard, fils d'Antoine Bernard et de Catherine Pailhère.  Parrain: Jean Pourcelly (procureur au siège de Draguignan) - Marraine : Marguerite Pailhère.

 

 

 

Parrain: François Guigues, vicaire à Callas. Marraine : Marguerite Guès, sa grand'mère.

1675     Nomination de Honoré Roux comme chirurgien (25 mars) (f°22)

1679     Délibéré de ne pas imposer les oliviers qui ont souffert du froid rigoureux de l'hiver dernier. (23 juillet) (f°92)

1682     Nouvel état : 1er consul : Gaspard Laurens ; second consul : François Roux. 26 décembre) (f°154)

1683     Nouvel état : Maire : Jean Geoffroy ; Second consul : Paul Roux. (26 décembre). (f°160)

1693     Déclaration qu'il n'existe à Trans d'autre noble que Pierre de Villeneuve, 1er marquis de France, marquis de Trans, comte de Tourrette où il réside actuellement, possédant à Trans haute, moyenne, basse, mixte et impère juridiction et des près jardins, forêts, d'un revenu de 1800 l environ.

1700     Députation à Tourrettes pour féliciter le marquis à l'occasion du mariage de sa soeur avec le marquis d'Antibes et lui offrir en cadeaux un veau, six paires de dindonneaux et vingt cinq livres (dix kilogs) de truites. (12 décembre) (f°500)

1703     Acceptation avec reconnaissance d'un petit coffret renfermant les reliques de Sainte Justine donné par le Chevalier de Trans, et délibéré de faire faire un buste de la sainte pour les y déposer. Nouvel état : Maire : Joseph Garcin ; Second consul : François Roux. (26 décembre) (f°560)

1704     Remplacement du gardien de l'hôpital, fossoyeur de la commune, lequel recevait mal les malades, les logeait dans les chambres humides et ne pouvait plus, à cause de son âge, creuser assez profondément les fosses.

1705     Acceptation de l'offre de Jean Reinaud d'aller servir dans la milice moyennant 120 livres à fournir par les familles ayant des enfants susceptibles d'être appelés. (4 janvier) (f°600) ; L'Evêque ayant délégué son vicaire général pour l'ouverture du coffret renfermant les reliques de Ste Justine et la communauté n'ayant pas d'argent en bourse pour faire faire le buste de la sainte, les consuls réclameront au capitaine de la bravade de St Roch l'argent qu'il a reçu des "pelotes" et "charivaris". (17 mai) (f°608)

1709     Invitation aux consuls d'informer l'intendant de la province et les procureurs du pays que la commune ayant été ravagée par les troupes ennemies et par l'armée du Roi et ayant souffert ensuite des débordements de la rivière et des froids successifs de la saison, les habitants se trouvent dans la misère la plus complète et ont un pressant besoin d'être secourus ; que, en l'état, il est impossible d'imposer aucune taxe et que la commune ne peut s'acquitter de ses charges, même de celle des Deniers royaux. (17 février) (f°30)

            Délibéré de faire défense de vendre au dehors le blé et autres grains que quelques habitants peuvent encore avoir. (19 mars)                 (f°31)

            Pouvoir à Honoré Taxil qui va à Aix pour se faire payer de ses peines et soins dans les levées de mulets et de retirer en même temps les sommes avancées par la commune à divers habitants à raison de la fourniture des dits mulets à l'armée du Roi. (1er avril) (f°32)

           Délibéré d'emprunter 2000 livres pour achat de blé et autres grains qui seront livrés aux habitants au prix coûtant. (14 avril)                  (f°36)

          De demander un sursis pour le paiement de 237 livres 9 sols de droits de contrôle, les derniers fonds ayant été employés à l'achat de foin et d'avoine pour les chevaux de la compagnie de Dragons cantonnée dans la commune depuis le 1er du mois (26 mai) (f°38)

          Pouvoir aux consuls d'acheter deux mulets réclamés par l'intendant pour aider au transport, de Marseille à Sisteron, du blé nécessaire à l'armée du Dauphiné. (7 juillet) (f°40)

          Délibéré : 1°- d'imposer un septième sur les fruits de une taille, de 2 sols par écu cadastral sur les maisons, jardins etc.

                          2°- d'emprunter 3000 livres pour acheter du blé afin de préserver les habitants de la famine. (4 août) (f°41)

1717     Procès contre Marguerite Orgias- Extrait de délibération communale constatant que le seigneur a prié les consuls de faire les avances de frais de procèdure devant le procureur juridictionnel contre Marguerite Orgias qui, outre sa prostitution scandaleuse, menace de brûler les gerbiers et de couper les oliviers de ceux qu'elle croit m^élés aux poursuites dont elle est l'objet. Mandat de 171 l10 pour la nourriture de ladite Orgias et journées de gardiens.

  Etat et rôle s'élevant à 54 l 9 s,4 pour assignation de témoins, prise de corps et jugement la condamnant au fouet et au bannissement. Requête du greffier en paiement de cette somme ; copie de mandat de remboursement de 30 l 10 s contre le seigneur marquis.

1719     Elections du nouvel étét: Maire : Antoine Goiran ; Second consul : Antoine Jeoffroy. (26 décembre) (f°360)

1720     Mesures de précaution qui devront être prises par les consuls au sujet de la peste qui sévit à Marseille. (4 août) (f°372)

             Délibéré de prier le marquis de donner pour tout le temps que peut durer la peste de Marseille et moyennant indemnité, un passage dans sa terre du Clos afin que les étrangers qui n'ont pas à s'arrêter à Trans ne traversent pas le village.

             Délibéré de faire fermer toutes les portes et fenêtres à hauteur d'homme des maisons qui donnent dans les jardins, d'augmenter les postes établis aux portes du lieu et de soumettre à une quarantaine les habitants qui se seraient absentés sans s'être munis d'une autorisation du bureau de santé. (29 septembre) (f°383)

            Nomination par le commandant de la viguerie de Lorgues et d'une partie de celle de Draguignan, de Louis Honoré Laurens comme commandant du lieu de Trans pour le service du Roi et pour veiller à la sécurité publique à l'occasion de la contagion qui sévit à Marseille. (17 octobre) (f°384)

            Prière à l'évêque d'envoyer deux prêtres ou religieux dans la commune qui seront rétribués au moyen des 150 livres affectées à une mission que les craintes de contagion ne permettent pas de donner cette année (1er décembre) (f°386) - Institution en l'honneur de St Roch à l'effet d'être préservés par son intercession de la contagion, d'une procession solennelle qui sera faite annuellement et à perpétuité le dimanche pendant les fêtes de Noël. (8 décembre) (f°388)

1722     Extrait de délibération au conseil communal de Toulon accordant le droit de bourgeoisie aux habitants de Lorgues qui viendraient à Toulon pour les remercuer de leurs bons offices pendant le dernière peste. 

1738     Elections. Maire : Charles Ricaud ; second consul : Pons Bourrely. (26 décembre) (f°239

1742     En raison des ravages commis par la grêle, demandé une autorisation d'emprunter 10.000 livres pour acheter du blé destiné à l'ensemencement des terres et la subsistance des habitants. (f°275)

1744     Autorisation à Jacques Pierrugues, taillandier à Draguignan, d'établir un tournail au dessous des moulins à farine de la commune.

1745     Désignation de deux muletiers chargés de conduire six mulets à Antibes d'abord et ensuite aux endroits où les ordres du Roi les appelleront. (19 juin) (f°298)

1746-1749     Dépenses : subsistance d'une compagnie de cavalerie : 295 l. Rétablissement du moulin détruit par la chute d'une muraille du château : 243 l 17. - Feux de joie pour la prise d'Anvers, Mons, Charleroi et Bruxelles : 34 l 5 . Envoi de 15 pionniers aux fortifications de Toulon : 188 l 16. Journées de chasseurs et "sauvegardes" poursuivant les maraudeurs ennemis : 485 l.- Députation auprès de M. l'Intendant de l'armée à Cannes : 40 l. Mulets et muletiers pour transporter des fourrages de Castellane au Broc : 40 l.

1754     Taxes perçues au nom du Roi ; vingtième ; rôle des sommes levées sur les biens, fonds, maisons, possédés au territoire de Trans par les bourgeois et habitants taillables pour le 20ème revenu de ces biens : M. de Villeneuve marquis de Trans ; Honoré Laurent ; Barthélémi Goiran de la Mottière ; André Ferry, officiergarde-côtes ; Jacques Louis, prieur. Joseph Pic, vicaire à Cogolin ; Joseph et Antoine Thomé de La Plane ; N; de Raimondis, veuve Mossony ; François de Brun, écuyer, sieur de Montferrat ; Hugon Lange, maître tanneur à Draguignan ; Barthélémi Sauteron, chirurgien ; Guillaume Abbo de Draduignan ; confréries des pénitents blancs, de Saint Esprit, de Saint Sacrement, du Rosaire

1757     Elections Maire : François Blanc ; Second consul : Antoine Jeoffroy. (26 décembre) (f°14)

1759     Adjudication de la ferme des trois aires sises, l'une au quartier de Notre Dame, et les deux autres au quartier des aires, en faveur d'Antoine Roux pour quatre années moyennant 45 livres par an. (29 septembre) (f°80)

1764     Elections nouvel état : Premier consul -Barthélémy Sauteron ; Second consul - Antoine Roux (26 décembre) (f°434)

1775     Délibéré en raison de la pauvreté des habitants de mettre à la charge de la communauté la taxe de la capitation et d'imposer pour cette dépense douze sols sur chaque coupe (32 litres) de vin et dix sols sur chaque quintal (40 kilogs) de raisin non récoltés par les habitants et impartis pour leurs consommations. (15 janvier) (f°283)

1776     Election nouvel état: Maire: Benoît Garcin ; Second consul : Pons Bourrely (26 décembre) (f°397)

1778     Approbation des plans du nouvel hôtel de ville dressés par Torcat, architecte à Lorgues. (4 janvier) (f°447)

             Acceptation de nouveaux plans pour la construction de l'hôtel de ville dressés par Lambard, de Lorgues, et réduisant à 1200 livres la dépense de     17000 portée au devis de Torcat rejeté par l'Intendant. (28 mai 1778) (f°168)

1779     Election nouvel état Maire : Joseph Taxil ; Second consul : AntoineBourrely. (26 décembre) (f°532)

1789-1793 Dépenses de pain aux pauvres (legs Louïe): 50 l. Dotation de filles pauvres (legs Surle) : 30 l. Achat d'un drapeau aux couleurs nationales : 31 l 9 - Achat à Toulon pour les besoins de la population de 50 charges de blé à 41 l la charge (160 l) = 2050 l. Transport de ce blé : 138 l, 1.  -Pain, vin,jambon  pour la garde nationale à Draguignan : 26 l 8s. - Lit de camp pour le corps de garde de l'hôtel de ville : 39 l 17 s. - Achat d'un drapeau rouge et d'un habillement pour le sergent de ville en exécution de la loi martiale 132 l. Poudre pour la garde nationale : 37 l 10.

1792     Etablissement d'un régent des écoles au traitement annuel de 60 livres et un e rétribution mensuelle de " 12 sols pour les écoliers à l'alphabet, de 18 sols pour celui qui saura lire et de 24 sols pour celui qui apprendra l'arithmétique " (f°359)

             Fixation du maximum de salaire pour toutes les professions.- Fixation du prix du repas chez les aubergistes. (f°602)

             Transcription de l'ordre de Barrès pour l'enlèvement d'une cloche, des grilles et portes en fer de la maison du ci-devant marquis. (f°603)

             Invitation aux habitants à fournir des bas, chemises aux défenseurs volontaires de la République. (f°608)

             Députation pour aller exprimer des témoignages de reconnaissance aux généraux qui ont concouru à la prise de Toulon.      (f°609-610)

figure029.jpg

figure041.jpg

 

 

figure040.jpg

 

 

          Si vous voulez écrire, vous pouvez utiliser le contact situé dans la présentation du blog (anecdotes, photos, liens). Vous pouvez mettre un commentaire directement sous l'article.